6750 Esplanade

Client : Spear Street Capital Année : 2021 Superficie : 800 mètres carrés

Aménagement & rénovation

Le concept de ce réaménagement s’appuie sur la notion de canevas. Celui de la toile du peintre ou du métier à tisser, référence à l’industrie textile omniprésente dans le quartier MileEx où cet édifice fut construit en 1966.

Dans une démarche d’acquisition par un nouveau propriétaire nous avons effectué diverses études et investigations nous permettant de découvrir certaines non-conformités (moyen d’évacuation et nombre d’issues) combiné à des travaux structurels à entreprendre.

Plusieurs configurations ont été explorées dans un objectif d’optimisation des espaces, des circulations et afin de proposer aux usagers un rez-de-chaussée avec des aires communes stimulantes, en ajoutant l’intégration d’œuvres d’art : des murales gigantesques.
Les murales, réalisées en collaboration avec Lndmrk et l’artiste whatisadam animent les entrées et les aires intérieures en illustrant au moyen de grands éléments aux couleurs vives; des visages, des scènes ou des références à la vie montréalaise avec l’aiguille et le tissage comme fil conducteur.

Le résultat de ce réaménagement : une symbiose entre le geste architectural (renouvellement des espaces) et le geste artistique, par l’intégration d’œuvres de Street Art
Concrètement l’optimisation de la superficie s’est traduite par trois interventions. La réduction de l’espace occupé par le quai de chargement offrant à l’édifice une entrée plus majestueuse et attrayante; la modification de l’enveloppe du rez-de-chaussée, par la transformation du mur rideau initialement opaque en une surface vitrée, donnant une sensation d’ouverture et d’espace avec une visibilité intérieure/extérieure; enfin, l’espace café devient l'élément central et s’agrandit par l’ajout d’un mur en angle.
L’esthétique industrielle reste bien présente par des surfaces de béton poli apparentes, ou d’autres sections de béton brut. L’effet de tissage se décline dans les espaces communs par les plafonds à baguettes métalliques noires dont la superposition des luminaires crée un effet de canevas reliant les œuvres d’art.
Lancer le diaporama